Portrait de Florence Gueurce

          Passionnée de poneys et de chevaux depuis son enfance, Florence Gueurce ouvre le Ranch Blackyland en 2000. Son premier poney se prénommait Blacky. C’est de lui que le ranch tient son nom.

          Etudiante au collège, dotée d’une grande patience, très vite son choix se porte sur l’équitation et son enseignement. Florence Gueurce apprend aux enfants à monter à poney mais aussi à les soigner, à les aimer et par-dessus tout à les RESPECTER.

          Elle a à cœur, sans relâche, de se perfectionner afin d’apporter une structure à l’évolution du ranch : brevet de randonnée, formation Handisport pour l’accompagnement des handicapés en sport équestre.

          Depuis quelques années, des adultes, anciens cavaliers, reviennent au cheval par le truchement de leur(s) enfant(s), attirés par la patience, la douceur et la tolérance de Florence Gueurce. D’autres, totalement néophytes en la matière, ont été attirés par le côté humain, familial et détendu qui règne au Ranch Blackyland et ont rejoint le camp des élèves.

          Aujourd’hui, le cheptel des animaux s’est agrandi et compte 17 shetlands, 45 poneys et 20 chevaux. Mais le Ranch Blackyland est aussi le paradis de quelques chèvres, lapins, cochons d’Inde, cochons, chiens et chats qui en fait désormais une destination de balade pour le dimanche. Les promeneurs amènent carottes, pommes et pain sec aux animaux.

          Soucieuse de l’avenir de ses poneys et chevaux qui, en raison de leur âge ou de problèmes de santé, ne peuvent plus travailler, Florence Gueurce a créé en 2006 l’association Blacky Retraite afin de subvenir à leur entretien.

Mai 2016