Accueil arrow Les Pony Games arrow Un peu d'histoire
 
Menu Principal
Accueil
Portrait
Nous Trouver
Petites Annonces
Revue de Presse
Contact
Activités
Cours
Camps, Stages, Randos
Éthologie
Demi-pension
Brevets
PHOTOS
Balades
Anniversaires
Pony Games
L'Association
Infos pratiques
L'Agenda
Site Passion Pony Games
Les Équipes
Les Résultats
Les Pony Games
La Presse
Coupe d'Europe des Clubs
Blacky Retraite
L'Association
Nos pensionnaires
Comment nous aider ?
Devenez membre !
Nos Actions
Enregistrement





Mot de passe oublié ?
 
 
   
 
Un peu d'histoire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail


Le Pony Games a été créé en 1957 que le Prince Philip d'Édimbourg (époux de la reine Elisabeth II d'Angleterre). A cette époque, aucune compétition équestre n’admettait d'enfants. Il décida donc d'offrir la « Prince Philip Cup » au Poney-Club de Grande-Bretagne. Le challenge consistait en plusieurs petits jeux. Les six meilleures équipes étaient invitées à participer à la finale au « Horse of the year Show » qui a lieu, tous les ans, à Wembley au nord de Londres. Cette innovation fut couronnée d'un succès total et ne nécessitait pas d'investissement financier énorme.

Le 21 Janvier 1984, Norman PATRICK fonde la première association de Pony Games sous le nom de "MGA GB" (Mounted Games Association of Great-Britain). Depuis, de nombreux pays ont fondé leur propre « MGA » (Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Australie, Belgique, Botswana, Canada, Danemark, Écosse, Etats-Unis d’Amérique, France, Irlande, Irlande du Nord, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays de Galles, Suède, Suisse).

Nous trouvons aujourd’hui des gens issus de cette école parmi les meilleurs cavaliers britanniques en saut d’obstacles et en concours complet (John Whitaker, Ginny Leng Elliot).

Le Pony Games consiste en des jeux-relais à poneys, qui se jouent en équipes de 5 cavaliers sur un terrain de 100 mètres par 60 (dimensions traditionnelles). Jusqu’à 8 équipes peuvent s’affronter en même temps sur le terrain. Tous sont des jeux de vitesse. Mais certains jeux requièrent, en plus, de l’adresse pour toucher sa cible (les ballons, la joute, l’épée, les 4 drapeaux), d’autres jeux demandent de l’agilité pour pouvoir descendre, exécuter le jeu et remonter rapidement sur le poney qui galope (les marches, le pneu, APAC). Quelques jeux se jouent à 2 cavaliers (la corde, le pneu, les 3 jambes).

Offrant une approche novatrice de l’équitation, le premier but de cette discipline n'est pas de reproduire un modèle mais plutôt d'accéder à l'autonomie et à une aisance par le jeu. Il s'agit d'une activité à la fois éducative et sportive pouvant être proposée à tous les enfants et même aux adultes. Son principe pédagogique consiste à provoquer l'envie chez chaque cavalier d'apprendre et de se dépasser en harmonie avec son poney, pour faire gagner son équipe. Le sens de l'équipe et le goût de la compétition sont les éléments moteurs.

Toute violence physique ou verbale est interdite et entraîne une élimination du jeu.

Le Pony Mounted Games sera sport de démonstration aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres.

(textes tirés de divers articles trouvés sur le site de la MGAGB et de ses liens)

 
Suivant >
 
 
Recherche
Sponsors
Advertisement